Historique et Bienfait

LA MARCHE NORDIQUE

Une autre façon de marcher

 

 

 

La marche Nordique a été inventée dans les années 1930 en Finlande. La Nordic Walking (marche nordique) est née de la volonté de la fédération finlandaise de ski de loisirs et de randonnée de proposer à un large public la méthode d’entraînement estivale appliquée par les compétiteurs de ski nordique pour maintenir leur niveau.

Alliant fitness en plein air et marche active, la marche nordique s’adresse à tout public , quel que soit l’âge ou la condition physique : des ados aux retraités en passant par les sportifs confirmés, cette pratique est ouverte à tous, ce qui fait d’elle une discipline très conviviale et familiale. Aventure pédestre ou optimisation de la condition physique, été comme hiver, sur tous types de chemins.

Cette autre façon de marcher, avec des bâtons, peut intéresser aussi bien les animateurs de pleine nature que les animateurs de gymnastique d’entretien et d’expression.

Pourquoi ?

Voici les 5 bonnes raisons de ce mettre à la marche nordique :

- C’est un des sports les plus complet . Le principe est simple : on enfile chaque main dans une dragonne reliée à un long bâton que l’on envoie en arrière tout en avançant la jambe opposée, comme au ski de fond. Il s’agit d’accentuer le mouvement naturel de balancier des bras. Ces mouvements, répétés, sollicitent tout le corps, des épaules aux jambes en passant par les abdos, les fessiers, les triceps, les biceps etc. Résultat : 80% des muscles entrent en action, ce qui est énorme.

- C’est une discipline aussi facile que la marche. La marche nordique répartit l’équilibre sur les quatre membres contrairement au jogging qui met à rude épreuve genoux, chevilles et hanches. Cette répartition permet une réduction de 30% des tensions sur les zones fragiles et donne la sensation de marcher en apesanteur : la foulée s’allonge de 10 cm sans effort.

- Une activité idéale pour muscler tout le corps. Le redressement de tout la colonne est spectaculaire. Les douleurs lombaires, les tensions dans la nuque se dissipent assez vite. En une heure de pratique, on dépense 400 calories soit deux fois plus qu’en marchant.

- On s’oxygène à fond. Comme les bras travaillent en arrière, le buste reste en ouverture ; les poumons s’ouvrent grand, le cœur se muscle en douceur etc. Il résume à lui seul l’efficacité d’un cours de fitness.

Pour conclure, les bienfaits de la marche nordique sont :

- Tonification musculaire : sollicitation en douceur de toutes les chaînes musculaires du corps. L’utilisation des bâtons favorise le développement musculaire de la partie supérieure du corps : pectoraux, abdominaux, bras, épaules au même titre que fessiers, mollets et cuisses.

- Respiration complète : Ouverture complète de la cage thoracique offrant ainsi une plus grande amplitude pulmonaire et donc une plus forte oxygénation (+60%).

- Augmentation de la dépense calorique : Consommation énergétique de 400 à 600 calories par heure.

- Fortification osseuse : les vibrations crées par le planté de bâton fortifient les os, tout en restant soft pour les articulations (prévention de l’ostéoporose).

- Un bien-être relaxant : cette activité de pleine nature apporte détente et relaxation. Conviviale par excellence, la marche nordique est un sport doux et dynamique. La pratique en terrains variés apporte de l’assurance, de l’équilibre et entretient nos réflexes proprioceptifs.

Date de dernière mise à jour : 14/09/2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site